Des ouvrages à lire…

jaksicdestiny americanah

A signaler, la parution de l’ouvrage de Miléna Jaksic,Sociologue, chargée de recherches au CNRS (université de Paris Ouest-Nanterre La Défense).

“A partir d’une enquête menée auprès des magistrats, des avocats, des policiers et des associations en charge de l’identification et de la protection des victimes de la traite des êtres humains, Milena Jaksic interroge les non-dits d’un phénomène dont les pouvoirs publics se refusent à prendre la mesure. Alors que la traite fait l’objet d’une mobilisation importante depuis les années 2000, en France, seulement quelques affaires sont portées devant les tribunaux. Et, lorsque les forces institutionnelles et associatives qui s’intéressent à cette grande cause parviennent à donner une visibilité aux « victimes de la traite », celles-ci font aussitôt l’objet d’une suspicion en tant que femmes immigrées ou anciennes prostituées.
Au croisement des études sur les questions sexuelles, les migrations internationales et la criminalité, cette étude solidement informée interroge le statut improbable de « victime coupable ». En se détachant des jugements moraux sur l’objet, Milena Jaksic parvient à
montrer combien la figure de la victime est tributaire des contraintes et des tensions qui régissent la police, la justice ou le monde associatif”.

Miléna Jaksic, La traite des êtres humains en France : De la victime idéale à la victime coupable, CNRS éditions, 2016

Dans un tout autre style, deux romans sont  à lire pour tenter d’approcher un peu plus, par un chemin qui n’a rien de scientifique cette fois, le parcours des femmes nigérianes que l’on peut rencontrer en France ou peut être plus largement le parcours des migrantes !
Le premier, Destiny, de Pierrette Fleutiaux nous fait découvrir le lien qui se noue entre une jeune femme nigériane, la dénommée Destiny et Anne, jeune grand-mère, parisienne. Leur rencontre les conduit mutuellement à la découverte d’un autre monde. Loin de tout angélisme, Pierrette Fleutiaux dépeint avec bonheur les méandres de cette relation, si spontanée et complexe à la fois, du fait du fossé qui sépare ces deux femmes.
Le deuxième romain, Americanah de Chimamanda Ngozy Adichie, retrace le destin de Ifemelu, femme nigériane ayant réussi en Amérique, qui décide après plus de quinze ans de migration de retrouver ses racines. Mais, on s’en doute, l’Amérique l’a changée et le retour n’est pas aussi évident que ce qu’elle espérait ! Ce roman passionnant donne à découvrir des éléments de la société nigériane contemporaine, essentiels pour comprendre un peu mieux les femmes qui arrivent tout droit de Lagos ou Bénin City.

Pierrette Fleutiaux, Destiny, Actes Sud, 2016
Chimamanda Ngozi Adichie, Americanah, Folio, 2016


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.